• Albarracin.

    (et toujours un clic sur la photo pour l'agrandir)

    Nous quittons la Ciudad Encantada par la MU2501 et la CU9161 qui traverse le Parc Naturel de la Serrania de Cuenca et Dieu que c'est beau. On s'arrête souvent mais pas très facilement car la route ne comporte pas d'arrêt adéquat aux camping-cars. Alors on ne peut s'empêcher de photographier en roulant au pas.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Puis nous longeons une rivière qui nous semble être le rió Júcar car les eaux sont toujours de ce même vert laiteux.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Puis un parking s'offre enfin à nous et le panorama est presque spectaculaire. Nous sommes sur le Mirador Embalse de la Toba. Nous sommes presque à 1500 m d'altitude.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Maintenant que nous sommes en haut de la montagne, il faut bien redescendre et les routes sont très sinueuses et très pentues, 10%. Puis on grimpe à nouveau à  El Puerto de El Cubillo et nous sommes à 1617 m et là nous trouvons de la neige. Nous entrons dans la Sierra de Albarracin.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Cette route est vraiment magnifique, tant de choses à voir. On est intrigué par une direction : Cascada Batida. On décide de s'y arrêter. Oh rien d'extraordinaire, une jolie petite cascade au milieu de nulle part. 

     L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Nous continuons notre route et nous arrivons à Albarracin. Une petite photo de nuit puis de jour de cette magnifique cité, dans un cadre enchanteur.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Lundi 11 février :

    La nuit a été glaciale -6°, si si vous avez bien lu et pourtant on est bien en Espagne ! On part visiter cette belle cité médiévale au passé mauresque à 11h et il fait encore -4° mais un beau ciel bleu azur présage d'une très belle journée. Nous passons devant un ancien château, puis on aperçoit la cathédrale Del Salvador, et surtout la magnifique muraille.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

     Avant d'arriver au cœur de la vielle ville qui se trouve accrochée à un piton rocheux à presque 1200m, il nous faut encore grimper et monter d'innombrables escaliers et des rues très étroites et pentues. Après cette dure ascension, nous arrivons sur la Plaza Mayor et nous sommes étonnés de voir toutes ces belles bâtisses en excellent état.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Nous entrons à l'Office du tourisme et on nous explique que à 12 h commencera une visite guidée de la cathédrale (qui est fermée au public) ainsi que la visite entière de la vieille ville. C'est en Espagnol, et mon espagnol, hélas, est bien loin. Mais le groupe dans lequel nous serons, sera vraiment très gentil en essayant, les uns comme les autres, de traduire tant bien que mal ! Nous commençons donc par la cathédrale. La guide nous conduit en premier sur le promontoire où on peut admirer cette fameuse muraille. C'est au XIème siècle que les rois de la Taïfa érigèrent les remparts qui entourent le faubourg de l'Engarrada.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    De ce promontoire, nous nous retournons pour admirer la cathédrale Del Salvador. L'entrée de cette cathédrale est simple. Une simple porte baroque qui est précédée par un escalier (eh oui encore des marches à monter!).

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

     Cette cathédrale est construite sur un ancien temple roman et sa construction date de 1572. Sa rénovation récente a duré 6 ans. On entre par la seule et unique nef centrale aux voûtes d'ogives polychromes à nervures de style gothique de toute beauté et flanquée de chaque côté de petites chapelles. On aperçoit un magnifique retable de style renaissance de 1566 représentant des scènes de la Transfiguration et de la Résurrection de Jésus.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    La chapelle Del Pilar construite en 1657 est sublime. C'est la chapelle la plus décorée de la cathédrale.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    La chorale construite en 1538  en chênes d'Albarracin. La chapelle "La Parroquieta" où l'on a retrouvé des peintures murales du XVIème siècle

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

     Suite à cette visite très enrichissante, nous partons à la découverte de la ville. Nous montons à nouveau des escaliers , nous descendons de minuscules ruelles toutes pleine de charme.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Et nous arrivons sur une curiosité de Albarracin, "la modeste tour de Pise". Cette maison d'habitation est le modèle de construction que de nombreux villages ont adopté pour gagner de l'espace habitacle en laissant passé les petits véhicules à leur base. Aujourd'hui cette maison est l'atelier d'un artiste.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN 

     Une autre curiosité, la Casa Azul qui a appartenu à la famille Navarro de Arzuriaga qui a fait fortune dans la transhumance. Une légende raconte qu'un berger de cette famille, lors d'une transhumance,  est tombé amoureux d'une jeune femme de la Carolina et lui promit que si elle l'épousait, elle ne regretterait pas sa terre natale. Cet homme a construit cette maison, il a mis des barreaux andalous aux fenêtres, a peint la façade avec de la chaux et de l'azuleite et a mis plein de géraniums comme en Andalousie… et ils vécurent très heureux !

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Nous continuons de grimper jusqu'en haut du village et vous pouvez me croire ça monte dur. Le maïs sèche aux fenêtres

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Après une rude ascension, nous arrivons tout en haut et une autre vue magnifique du village s'offre à nos yeux.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Il est presque 15h et nos estomacs français crient famine depuis belle lurette ! Nous nous arrêtons dans un restaurant et nous prenons le menu typique de la région. C'était bon et ça tient au corps !

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Après cet excellent repas, nous partons à nouveau à travers ce merveilleux petit village. Nous sommes tombés sous le charme. Nous passons devant l'église Santa Maria, hélas fermée. Puis nous tentons de grimper tout en haut de la muraille mais hélas, après quelques centaines de mètres très pentus, mon dos me rappelle à l'ordre, alors nous y renonçons.

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

    Voilà je crois que nous avons épuisé toutes les belles choses que Albarracin peut offrir aux voyageurs. Il mérite grandement le nom "du plus beau village d'Espagne" ! 

    L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN L'ESPAGNE MERIDIONALE : ALBARRACIN

     

     

     

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires