• DE GÊNES A SCOPELLO

    2ème semaine

    De Gênes à

    Le 14 septembre 2021 :

    Une nuit un peu plus bruyante que les précédentes. Nous nous trouvons en plein centre ville de Borgo San Dalmazzo, le parking est aussi celui des automobiles et de plus nous nous trouvons juste en limite d'un stade de lycée !

    Aujourd'hui est le grand jour pour faire le grand saut de puce entre Gênes et Palerme, du moins ce soir à 21h. Un sms vient de nous confirmer notre embarquement. Nous reprenons donc la route et arrivons à Gênes où les incivilités au code de la route et le nombre inimaginable de véhicules commencent à nous stresser. Enfin on arrive à bon port, si on peut dire ça comme ça ! Ce tantôt nous avons reçu un autre sms nous disant que l'embarquement était avancé de 3 h et qu'on devait être présent à 17h. Il est 16h donc tout va bien. Mais juste quand on franchit le portail du port, un autre sms nous dit que finalement l'embarquement aura lieu comme prévu à 20h. Ben tant pis ils nous prendront quand même...

    Nous nous présentons, nous donnons notre titre d'embarquement. On nous demande notre "green-pass" et on nous prend la température au poignet. Oufff tout est en règle, on nous laisse passer. Tout est réglé comme du papier millimétré. On passe à nouveau devant une hôtesse à laquelle on remet notre titre de transport et en échange elle nous donne nos cartes d'embarquement ainsi que le numéro de notre cabine. On passe un 3ème contrôle avec à nouveau contrôle du "green-pass", des passeports, de la température et des cartes d'embarquement et là on nous met dans une file d'attente. Et tout ceci avec le sourire et même une plaisanterie d'un douanier.

    De Gênes à    De Gênes à

     

    Le ferry de la GNV est beaucoup moins luxueux que celui de CORSICA FERRY et les employés pas très aimable. Notre cabine est simple mais fonctionnelle c'est le principal.

    De Gênes à      De Gênes à

     

    Le 15 septembre 2021 :

    Pas un bruit dans les couloirs, ni de discussions intempestives !! youpi on est en forme et il est presque 9 h. Ce sera journée entière sur le ferry puisque nous ne débarquerons qu'à 19h30. Petite visite du ferry et déjeuner du midi au restaurant gastronomique où nous prendrons la suggestion du jour.

    De Gênes à    De Gênes à    De Gênes à

    De Gênes à    De Gênes à    De Gênes à

    Nous débarquerons dans une grande cacophonie de bruits de moteurs et de klaxon, car il y a toujours des retardataires et de surcroit ils sont en première ligne. Enfin on débarque, contrôle du "green-pass" et de la température et on se jette dans la circulation sur une route normalement à 2 files mais où on se retrouve à 5 véhicules de front. On se cale sur la droite et on en bouge plus ! Premier constat navrant, des montagnes de détritus jonchent les bords de route. Et quand je dis "montagnes" ce ne sont pas "des collines" ! Le premier bivouac que j'avais vu sur park4nigth est vraiment au bord de l'insalubrité ! Nous partons alors sur une aire de camping-car à Mondello (GPS : N38.200163, E13.324430 = 15€/nuit). Il fait grand nuit lorsque nous arrivons, les photos seront pour demain.

    Le 16, 17 et 18 septembre 2021 :

    Très bonne nuit malgré des chiens qui ont aboyé dans la nuit et ce sera notre quotidien toutes les nuits malheureusement. Nous sommes vraiment très bien installés sous des arbres pour nous protéger de la grosse chaleur, il fait 39°. Premier petit déjeuner en plein air et le propriétaire vient nous dire un petit bonjour et nous demande si nous avons besoin de quelque chose.

    De Gênes à    De Gênes à    De Gênes à

    Mondello, situé entre deux montagnes : les Mont Gallo et Pellegrino, est à une dizaine de kilomètres de Palerme et cette destination est devenue l'endroit chic où tous les Palermitains viennent en été profiter des bienfaits de sa très longue plage au sable blond et aux eaux cristallines et chaudes. Jusqu'au XIXème siècle, Mondello n'était qu'un petit village de pêcheurs avec "une tonnara"  très active dans un marais insalubre.  Puis le Prince Francesco Lanza di Scalea fit drainer les marais et Mondello devint une destination à la mode. Mais croyez moi, réussir à poser sa serviette sur le sable relève d'un vrai défi car nous apprendrons que toutes les plages ou presque  sont privées avec "les fameux lidos", vous savez ces jolis bains de soleil et ce joli parasol et bien sûr payant à prix fort 18€ la demie journée pour 1 personne soit 36€ pour un couple !

    De Gênes à    De Gênes à    De Gênes à

     Comme disait mon papy "plaie d'argent n'est pas mortelle". Aussi après concertation, nous décidons de rester dans cet endroit 3 jours à lézarder au soleil sur ces "fameux lidos"  où tous les tantôt nous nous adonnerons au péché de gourmandise en savourant ces délicieux cannolis siciliani aux pieds des anciens thermes de Kursaal construit en 1912 dans un style Art Nouveau et qui donnent un certain cachet à cette plage. 

    De Gênes à    De Gênes à    De Gênes à

     

    Le 19 septembre 2021 :

    Nous quittons avec regret cet endroit où nous avons pu apprécier "la dolce vita italiana". Nous étions les seuls français sur l'aire de camping-car et nos voisins italiens ont été à peu près sages même si nous avons entendu les conversations des uns et des autres sans rien y comprendre tellement ils parlent fort, même si nous avons assisté à des concerts de guitares et à des petites beuveries.

    Nous prenons la direction de Castellemmare del Golfo, une autre station balnéaire mais beaucoup plus intimiste ! La longue plage de sable blond est beaucoup moins encombrée de ces fameux lidos et nous trouvons à poser nos serviettes en toute liberté, oufff et nous en avons bien besoin car il fait de plus en plus chaud, le thermomètre affiche 41°. oui, oui vous avez bien lu. Donc ce sera à nouveau un après-midi plage et bronzette.

    De Gênes à

    De Gênes à

    Comme il y a des panneaux d'interdiction de stationnement pour les camping-cars, nous nous rendons sur une aire de camping-cars (GPS : N38.025101, E12.890500). 10€/nuit avec services + électricité) où nous avons une très jolie vue sur la mer.

    De Gênes à    De Gênes à

    Le 20 septembre 2021 :

    De Gênes à

    Après un concert de synthétiseur tard en soirée de la part d'un camping-cariste italien, la nuit a été très calme mais très très chaude. Nous partons voir cette petite ville de Castellammare del Golfo, ancien port de commerce de Segeste, qui s'étire entre mer et colline. Du belvédère nous avons une vue splendide de cette ville.

    De Gênes à

    Après avoir marché, nous voilà en surplomb de la spiaggia Petrolo, petite mais très belle plage aux eaux limpides.

    De Gênes à

     La grande place aux palmiers où nous découvrons le mémorial dédié aux victimes de la mer qui est l'œuvre du sculpteur Domenico Palerme Zora qui a été professeur à Castellammare.

    De Gênes à        De Gênes à    

    Puis nous découvrons une très grande voile mais aucune explication. Cette voile est de toute beauté !

    De Gênes à

    On arrive sur la Scalinata Porta Marina où nous découvrons plein de petites céramiques.

    De Gênes à

    Les escaliers en Sicile sont nombreux dans toutes les villes.

    De Gênes à

    Nous arrivons au port, grand et magnifique et tout plein de couleurs où des pêcheurs s'affairent à remailler les filets de pêche.

    De Gênes à

    De Gênes à

    De Gênes à

    De Gênes à

    De Gênes à

     En bout de jeté, le château de Castellammare. Construit au Xème siècle par les arabes puis modifié et par les Normands et par les Souabes, le château a subi de nombreux et gros dégâts pendant la guerre avec les Aragonais. Aujourd'hui il abrite un musée Ethno-Anthropologique mais fermé à ce jour.

    De Gênes à

    Et une étrange sculpture.

    De Gênes à

    Maintenant nous remontons tout le village et ça grimpe dur. En chemin, petit marché aux fruits et légumes multicolores et locaux.

    De Gênes à    De Gênes à

    De Gênes à    De Gênes à

    De Gênes à    De Gênes à

     Le 21 septembre 2021 :

    Aujourd'hui nous prenons la direction de la réserve de Zingaro et du village de Scopello. Mais ça va être une journée bérézina. Les rues sont très étroites et parfois caillouteuses. Nous arrivons au premier parking mais hélas on nous fait faire demi-tour car suite à des incendies cet été, les camping-cars y sont interdit. Demi-tour vraiment très très compliqué à la limite dangereux. Retour sur ces routes poussiéreuses et caillouteuses aux nids de poule monstrueux  pour un autre parking. Mais là c'est le pompon, parking à 15€ mais interdit d'y rester la nuit + la plage payante 10€ par adulte. Là je trouve que c'est du vol manifeste ! Très en colère nous repartons en nous arrêtant pour faire une photo. 

    De Gênes à

     

    Nous montons toujours par des rues très étroites jusqu'à Scopello et nous n'échapperont pas à un parking payant 7€ pour la journée. La place centrale, la piazza Nettuno, est le cœur de ce tout petit village.  

    De Gênes à    De Gênes à

    De Gênes à    De Gênes à

    Les magasins de céramiques exposent de bien jolis objet.

    De Gênes à

    Et chaque magasin a sa plaque de céramique.

    De Gênes à   De Gênes à

    Ne pouvant rester pour la nuit sur ce parking et toute la côte de la Réserve de Zingaro étant interdite aux camping-cars, nous mettons le cap sur San Vito Lo Capo.

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires