• Nous nous mettons en route direction...

                          AINHOA dite "LA COQUETTE"



    Nous reprenons donc la route vers Ainhoa. Le nom de "Ainhoa" a été donné suite à l'apparition de la vierge à un berger dans une buisson d'aubépine "arantza" en basque. Ce petit village inscrist parmi les plus beaux villages de France le mérite amplement. Il est vraiment magnifique avec toutes ces maisons labourdines à colombages dans la rue principale ! Tous les artisans et les commerçants se trouvent dans cette longue rue !


    Il y a même des habitants qui cultivent le piment d'Espelette en jardinière !



    Les maisons d'Ainhoa sont de style labourdin c'est à dire que les façades sont à pans de  bois, ombragées par l'avancé du toit, les pentes du toit sont égales et la profondeur des maisons est très importante. La plupart des maisons datent du XIIè siècle suite à la reconstruction du village entièrement détruit pendant la guerre de trente ans (1618-1648).

    Admirez la  belle mairie d'Ainhoa !


      





    Une autre maison où l'on peut admirer le colombage en bois vert ainsi que les pentes du toit égales.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un autre demeure où le colombage est de couleur rouge et toujours l'égalité des deux pentes du toit !


    Puis il y a la très jolie église construite en style roman donc à peu près au XIIIè siècle. Le cimetière entoure l'église et l'on peut apercevoir plusieurs formes de croix dont la croix basque.



    A l'intérieur de l'église on peut voir des galeries à ballustres qui ont dû être rajoutées entre 1640 et le début du XVIIè siècle. On admirera aussi le beau retable tout doré.



     





    Lors de la révolution cette église fût transformée en magasin à fourrage. Elle ne fût ouverte à nouveau au culte qu'en 1801.

     

     

     

     

     

     

     

     

     













    Ainhoa est sur le chemin de Saint Jacquesde Compostelle. Aussi on trouve des portes avec un petite coquille Saint Jacques ainsi qu'une faïence représentant Saint Jacques.
















    Et voilà notre visite à Ainhoa est finie. J'ai beaucoup aimé ce  village qui reflète l'esprist entier du Pays Basque, du moins c'est ce que j'ai ressentie ! Un village haut en couleur et en traditions !

    à suivre...

















    7 commentaires