• Avec le décalage horaire qui est de - 6 heures nous débarquons à 16h30 sous un ciel grisounet mais sous une chaleur accablante. Nous récupérons nos valises et cherchons notre guide. Un bus nous attend et nous voilà partis direction notre hôtel. C'est un hôtel typiquement créole, au bord de la mer des Antilles et dans un jardin tropical. Nous arrivons presque à la nuit tombée, car en Martinique le soleil se couche entre 18h et 18h30, les photos seront donc pour demain.

    Tous les petits déjeuners et les soupers seront pris devant cette vue, l'hôtel est ouvert sur la mer  !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

    Et tous les matins nous aurons de la compagnie.

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

    Après notre premier petit déjeuner découverte de ce jardin tropical.

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

    Petite visite à Fort de France :

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.Pour aller à Fort de France, une navette maritime nous y conduit en vingt minutes au départ de notre hôtel, super pas besoin de prendre la voiture et surtout de se retrouver dans les grands embouteillages de la capitale.

     Autrefois appelée Fort Royal, Fort de France est devenue la capitale de la Martinique, après l'éruption de la Montagne Pelée en 1902dévastant la ville de Saint Pierre.

     

     Nous apercevons à droite Le Fort Saint Louis,  construit sous Louis XIV et de son premier nom Fort Royal de la Martinique et qui protègera la population le 20 juillet 1674 de l'assaut de la flotte néerlandaise. Puis à gauche, le centre d'affaire de la Pointe Simon, et la cathédrale qui malheureusement est en réfection et toute encerclée de haut panneaux !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.FORT DE FRANCE.

     

     

     

     

     

     

     

    Une petite porte sur un côté nous laisse le droit de visiter l'intérieur de la cathédrale. D'abord église au toit de paille, puis après un incendie, reconstruite mais à nouveau détruite par un ras de marée, elle est à nouveau construite en dur en 1845 et officiellement inaugurée en tant que cathédrale en 1854. Mais malheureusement le sort s'acharne, détruite par le grand incendie de Fort de France le 22 juin 1890, rebâtie elle est à nouveau définitivement détruite par le cyclone de 1891. L'actuelle cathédrale est sur le même emplacement que la précédente, de style néogothique à l'extérieur on découvre à l'intérieur un curieux mélange romano-byzantin avec une coupole octogonale et des arcs en plein-cintre.

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

    A l'intérieur on peut admirer la chair à prêcher datant de la fin du XIXème siècle tout en bois sculpté, ainsi que la magnifique autel tout en marbre et un Christ sur la croix avec un design particulier. Certaines grilles en fer forgé du cœur  portent les armes de Saint Louis. 

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Nous laissons cette cathédrale rafraîchissante pour nous replonger dans la fournaise et nous montons au marché de Fort de France. Un marche haut en couleur, aux rires joyeux et où on nous appelle très amicalement " ma doudou" ou encore "ma chérie" . Le masculin n'est pas oublié et mon mari a eu droit lui aussi à "mon doudou" et "mon chéri" !!!

    On y trouve tous les fruits exotiques, du punch fait maison et des articles made in Martinique !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

    Puis on découvrira le marché aux poissons, très très local !!!

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

    Promenade le long du  Canal Levassor et sur le pont Gueydon qui le traverse.

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

    Nous déjeunerons dans un restaurant créole en compagnie de Valérie et Jean-Luc et nous retournerons au marché pour faire quelques emplettes pour les apéritifs du soir !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

    Manger au restaurant en Martinique demande beaucoup de patience !!! Ce n'est pas une heure qu'on passe à table mais plutôt le double voir le triple !!! La chaleur est lourde, il fait plus de 40°, nous décidons d'aller faire un tour à La Place de la Savane. C'est tout simplement un jardin public, mais où on y trouvera une impératrice décapitée (Joséphine de Beauharnais) et la statue de Pierre Belain D'Esnambuc un flibustier  !!!

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Devant le monument aux morts, nous ferons une étrange rencontre !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.

     

     

     

     

     

     

    Il est plus de 17 h, dans une petite heure le soleil va se coucher, nous prenons à nouveau la navette maritime. Nous allons nous rafraîchir dans la mer et terminons cette magnifique première journée par un apéritif local !

    NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.NOS VACANCES SUR CETTE ÎLE AUX FLEURS.


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique