• LE PARADIS DES GRUES CENDREES.

     



    1 155Joël est passé devant car il connait le chemin et croyais moi lui si "pépère" sur la route a mis le double turbo !
    Lorsque nous commençons à prendre les petites routes dans les terres, nous restons sans voix. Non pas d'admiration comme cela aurait été le cas quelques mois auparavent, mais simplement nous sommes catastrophés de voir un paysage si dévasté !
    La tempête Klaus a vraiment été très dure avec cette partie de la France. Elle a tout saccagé,  des parcelles de pins sont meurtries et ce paysage de désolation nous serre la gorge. Beaucoup de pins sont restés  en l'état et ça fait mal de voir tous ces arbres décapités sans vie. 
    Soudain Joël met les warning, que ce passe-t-il ?
    Et là en plein champs nous apercevons nos premières grues cendrées !
    1 160
    Les grues cendrées se déplacent en famille," la maman, le papa et le bébé" qu'ils ont eu pendant l'été dans les pays nordiques, et ce "bébé" restera avec ses parents jusqu'à la fin de l'hiver. Savez-vous aussi que ce couple restera "uni pour la vie", c'est beau ça dans le monde des oiseaux !
    La grue cendrée a un joli plumage gris cendre presque uniforme. Sa queue ressemble à celle d'un coq tout en panache mais en réalité se sont les dernières plumes des ailes très longues et toutes ébourriffées qui forment cette spendide traîne.

    Nous passons devant notre bivouac du soir, un relais "France-Passions". Aucun camping-car, nous nous concertons, pourquoi n'irions nous pas voir le coucher "au dortoir" des grues ? Très bonne idée, nous enfourchons nos chevaux fougueux et nous partons au crépuscule voir "ce coucher cérémonieux".

    Déjà beaucoup de monde présent sur l'unique poste d'observation. Nous garons tant bien que mal "nos montures", et nous nous postons à un endroit où nous devrions voir ce magnifique spectacle.

    Des petits groupes arrivent en formation très rituel des oiseaux, le fameux "V" parfois en forme de "Y". Je suppose que ces premières fournées sont des "couche-tot" car il ne fait pas encore très nuit !

    1 1751 185
    La forme du "V"
    1 166aLa Forme du "Y".
    1 167
    D'abord par petits groupes dans un ciel clair sans brume ni nuage ! Mais le  froid est saisissant, on se croirait dans une glacière, jurer, promis. Nous sommes tous réunis dans un silence religieux pour ne pas effrayer ces volatiles. On n'entend que le déclic brutal des appareils photos !

    Puis le soir tombe rapidement, le ciel s'embrase d'une magnifique couleur rouge-orangée, on se croirait transporter en pleine savane si ce n'était ce froid sibérien qui nous rappelle bien vite où nous sommes. Nous avons nous mêmes de belles couleurs incandescentes sur les pommettes !!!!

    En quelques minutes le ciel se peuple d'étranges habitants avec un "grou, grou" en bruit de fond, strident et qui peut s'entendre à plusieurs kilomètres.

    1 1721 173
    1 174

    1 178
    1 179
    1 184
    Des ballets, aux chorégraphies différentes à chaque passage, nous enchantent. Par moment on entend tout doucement des "oh" des "c'est magnifique" mais tous, nous sommes médusés et émerveillés du spectacle que ces grands oiseaux nous offre !
    Leur "grou-grou" strident  bien rythmé est d'une force inimaginable.
    Tout à coup des dizaines et des dizaines de grues sont en vue à droite de nous. Je change fébrilement mon appareil photo en caméra et je peux dire que le soir lorsque nous avons visionner ce petit bout de film sur l'écran télé, j'étais "aux anges" ! C'était vraiment un spectacle inimaginable ! bien sûr la "caméragirl" n'est pas au top, de plus je n'avais pas de pieds pour le téléobjectif, il y a des moments pas terribles mais qu'est ce que j'étais contente de moi ce soir là ! Allez sans plus attendre je vous fais profiter de ce moment hors du commun et sans doute unique ! (un petit conseil mettez le son de vos haut-parleurs au maximum).


    Notre petite virée nocture se termine dans un froid polaire, nos mains sont gelées, nos pommettes sont couleur rubis, nos pieds sont pétrifiés mais qu'est ce qu'on est heureux !
    Nous repartons vers notre bivouac pour la nuit. Le soir au repas nous avons parlé que des grues cendrées et je remercie le ciel de nous avoir donné la sagesse de ne pas mettre un volatile en guise de dîner !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février 2010 à 15:06
    ah un moment de bonheur
    bisous   nicole
    2
    Mardi 2 Février 2010 à 15:06
    Belle article sur les grues cendrées, de belle photos bravo Marie joëlb
    la musique va bien.
    3
    Mardi 2 Février 2010 à 15:26
    Bonjour, glacés et frigorifiés, je veux bien le croire!!! mais quel spectacle!!! ça valait le coup!!! merci de ce beau partage... BISES LILINE
    4
    Mardi 2 Février 2010 à 15:48
    Merci Marie de ce bel article pour la communauté.
    J'ai suivi tes conceils: j'ai mis le son a fond.
    Alors déjà qu'avec les photos, on croirait être avec vous, alors avec le film, on y est vraiment !
    Merci de ce moment magique.
    Gros bisous de Normandie. Annette
    5
    Mardi 2 Février 2010 à 17:08
    Merci de partager ces belles images.
    Je n'ai pas trop l'occasion de voir ce genre d'oiseaux dans ma région.
    Magnifiques photos
    J'espère que tout va bien pour toi.
    Bien amicalement
    6
    Mardi 2 Février 2010 à 18:17
    le hazard ? j'en ai vu 1 hier elle était seule mais peut-être que les autres avaient déjà attéries
    joli reportage
    merçi
    7
    lou
    Mardi 2 Février 2010 à 18:54
    Ouah, alors là Marie, t'as assuré, super reportage et musique à propos. bravo, qu'elle est belle la nature, non!!! Klaus, t'as vu les dégats!!!
    On a pensé à vous dimanche, sur TVPI, il y avait un reportage sur les grues d'Arjuzanx.
    Bisous à vous 2
    8
    Mardi 2 Février 2010 à 22:37
    quel magnifique billet! ces oiseaux majestueux m'enchantent! merci petite Marie pour ce beau reportage! je te fais de gros bisous! mémé
    9
    Mercredi 3 Février 2010 à 08:49

    Super! les photos, la musique. . . . .comme si on y était.Ces cris et ces formations en V nous sont  si familiers, d'aussi loin que je me souvienne ils ont rythmé ma vie, l'arrivée des grues et des palombes, signes annonciateurs de l'hiver,  mais c'est un  enchantement à chaque fois.
    Seule ombre au tableau la tristesse de notre "Pignada" (forêt en patois landais).
    Il faudra bon nombre d'année pour effacer les traces de Klaus, mais ce n'est rien comparé à certains cataclysmes.
    Bisous des landes.A tout bientôt.Marie.  

    10
    Mercredi 3 Février 2010 à 19:56
    Oh là là Marie, quel spectacle! Tous ces oiseaux dans le soleil couchant c'est magnifique, en live avec le son çà doit être inoubliable. Lorsqu'on sait être patient, la nature peut nous offrir le meilleur. Bonne soirée et à bientôt. Marc.
    11
    Vendredi 5 Février 2010 à 08:33
    Bonjour Marie.
    Très beau et intéressant ce reportage sur les côtes landaises et le coucher des grues.
    Pour te faire plaisir, j'ai rajouté un petit bout de mon roman sur mon blog.
    Amistats et bonne route.
    Marcel.
    12
    Vendredi 5 Février 2010 à 15:04
    ho, merci Marie pour ce magnifique reportage!!! ma première photo est magique! je les voient passer au dessus de chez moi, mais je n'ai jamais eu l'occasion ce voir ce bel oiseaux de près. gros bisous. cathy
    13
    DD
    Vendredi 5 Février 2010 à 15:35
    c'est un spectacle magnifique, il y en a vraiment beaucoup !
    tes photos sont superbes et merci de nous en faire profiter en vidéo
    oui, nous aussi nous étions émus devant la désolation qu'à laissé la tempête ... Bisous marie, bon après-midi 
    14
    Lundi 8 Février 2010 à 15:41
    bonjour Marie
    toujours de tres belles photos a admirer chez toi .
    en te lisant , j'ai beaucoup appris aujourd'hui .
    bonne journée a toi . bises
    15
    Mardi 9 Février 2010 à 16:28
    ma fille a fait comme toi, en revenant de Biarritz ils se sont arreté devant un champs plein de grues...mais ils n'ont pas fait de photos... gros bisous Marie. cathy
    16
    Mercredi 10 Février 2010 à 18:34
    Dis donc, elles étaient nombreuses, quel beau spectacle que tu donnes à voir Marie, la nature est belle...cette note et tes photos sont très belles...bonne fin d'après midi...
    17
    Jeudi 11 Février 2010 à 10:03
    Que de belles photos, ces grues cendrées sont magnifiques  !!!! merci de ce beau voyage   bisous
    18
    Jeudi 11 Février 2010 à 21:14
    Extraordinaire ! Cela équivaut le "Peuple Migrateur" ! J'adore les oiseaux et ici j'ai trouvé un moment de bonheur;
    Je suis venue sur ton blog (bonne nouvelle!) car je recherche des nouvelles de Elisabeth du blog Trésors et Falbalas. je lui ai envoyé les voeux mais sans réponse. J'avais son adresse postale que j'ai perdue. La connais-tu ? son blog s'est arrêté le 18 juillet.
    19
    Vendredi 12 Février 2010 à 09:34
    Je n'ai jamais assisté à un tel spectacle. magnifique.
    J'espère bien un jour
    20
    Lundi 15 Février 2010 à 19:53
    Bonsoir Marie. L'an passé tu m'avais mis l'eau à la bouche avec la fête du mimosa à St Trojan. J'espère que cette année sera un bon cru car je vais essayer de m'y rendre... Et pourquoi pas un petit saut à l'Ile madame. A bientôt. Marc.
    21
    Mardi 16 Février 2010 à 11:39
    Bonjour Marc,
    Voilà une excellente idée ! Dommage que nous n'y allons pas car cela aurait été vraiment avec plaisir que nous aurions pu nous rencontrer. Mais j'aurai le plaisir de voir cet événement sur ton blog et j'espère que tu aimeras l'Île Madame autant que je l'aime !
    Ce week-end, des amis internautes des Landes descendent chez nous et nous allons à la Palmyre. amitiés
    22
    Mardi 16 Février 2010 à 11:41
    Bonjour,
    Hélas moi non plus je n'ai plus de nouvelles d'Elisabeth ! et c'est bien dommage car son blog était une pure merveille ! merci en tout cas pour la petite visite sur mon blog. Peut-être au plaisir de t'y croiser à nouveau. marie
    23
    Mercredi 17 Février 2010 à 11:51
    de gros bisous pour te souhaiter un bon mercredi, pas trop pluvieux j'espère! cathy
    24
    Mercredi 17 Février 2010 à 11:52
    de gros bisous pour te souhaiter un bon mercredi, pas trop pluvieux j'espère! cathy
    25
    Jeudi 18 Février 2010 à 20:42
    un petit coucou pour te souhaiter de passer
    une tres bonne soirée bien au chaud .
    a bientôt marie !
    26
    Vendredi 19 Février 2010 à 22:42
    le boulot avant tout! t'en fais pas! je te fais de gros bisous avant d'aller dormir! ta cop'mémé
    27
    Mercredi 24 Février 2010 à 15:18
    ça y est les grues sont assées au dessus de chez nous, et ça fait bien plaisir! c'est fou le vent qu'on a aujourd'hui!!!! gros bisous Marie. cathy
    28
    Lundi 1er Mars 2010 à 14:07
    on vient de voir les cabanes a huitres a Bourcefranc, c'est a pleurer!!!j'espère qu'il n'y a pas de dégats chez toi!!! ici rien, on ne s'est meme pas aperçus qu'elle passait, c'est étrange... gros bisous Marie. cathy
    29
    Lundi 1er Mars 2010 à 21:44
    j'espère que tu n'étais pas en bord de mer avec cette tempête! gros bisous! mémé
    30
    Lundi 1er Mars 2010 à 21:50
    Bonsoir.
    Je vois que vous êtes de Charente ou du moins la famille, j'espère et je souhaite qu'elle n'a pas souffert de la tempête.
    Mes copains sur l'ile d'Oléron ont eu quelques dégâts matériels.

    Au plaisir de revenir ici lire ces beaux voyages....

    Bisousss du phare ouest
    31
    Vendredi 5 Mars 2010 à 14:14
    bisous pour te souhaiter un bon week-end. cathy
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :