•  

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN

    DE GEIRANGER A

    Vendredi 10 juin :

    Nous quittons Geirangerfjord par la route Ørneveien ou la route des aigles (La route, à son point le plus élevé, passe par un terrain qui avait toujours été le domaine d’un grand nombre d’aigles, d’où son nom.). De nombreux lacets en épingle en interdisent l'accès aux véhicules de plus de 10 m car ils seraient dans l'impossibilité de négocier les virages. Nous nous arrêtons au dernier virage connu sous le nom de Ørnevingen (le virage des aigles) où la vue sur le Geirangerfjord est tout simplement somptueuse !!!

    DE GEIRANGER A

    DE GEIRANGER A

    Nous quittons ce lieu avec vraiment des regrets de ne pouvoir y rester quelques jours mais hélas il faut avancer dans notre voyage. Un dernier regard plein de nostalgie et la promesse d'y revenir un jour !

    Nous voilà sur les bords du Storfjorden situé dans le comté de More og Romsdal. C'est l'un des plus long fjord de Norvège.

     DE GEIRANGER A

    Nous nous arrêtons à l'église de Stordal, vous l'aurez deviné, elle est fermée !

    DE GEIRANGER A

    DE GEIRANGER A

    Nous arrivons au port de Andalsnes, c'est magnifiques de voir toutes ces belles montagnes enneigées autour de ce port !!!

    DE GEIRANGER A

    Nous y voyons une belle locomotive

    DE GEIRANGER A

    Nous allons en ville voir si nous trouvons un magasin d'état qui vend un peu d'alcool, car nous n'avons plus de vin français. Nous en dénichons un, et trouvons mais à des prix prohibitifs !!!

    Notre bivouac du soir

    DE GEIRANGER A

    Et notre bouteille de vin norvégien qui se révèlera pas très fameuse et qui nous aura coûté très cher !

    DE GEIRANGER A

     

    Samedi 11 juin :

    Après une excellente nuit au port d'Andalsnes, nous prenons la direction de la route de l'Atlantique, l'Atlanterhavsvegen, réputée pour être une route extrême. 

    Nous longeons de Romsdalfjorden et le paysage est toujours aussi magnifiques !

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA

    Nous voilà rendus sur cette fameuse route de l'Atlantique !

    La construction de la route de l'Atlantique a débuté en 1983 et à duré 6ans pour finir en juillet 1989. Pendant ces six années, les ouvriers durent affronter douze ouragans ainsi que des conditions climatiques extrêmement dures. Cette route à l'origine pour faciliter les déplacements des norvégiens est vite devenue une route touristique. Longue de 8 kilomètres et 8 ponts, dont un dessine une sorte d'ellipse dans l'espace qui vous donne l'illusion de vous envoler, nous l'avons empruntée un jour de beau temps !

    DE GEIRANGER A

    (Cette photo n'est pas de moi mais trouvée sur un document)

    Nous empruntons notre premier pont "le Bolsoybrua" entre  Greenneset sur le continent et Bolsoya.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA

    Notre premier arrêt se fera à Bud, petit village de pêcheur où nous voyons nos premier séchoirs à morues, mais hélas ils sont vides !

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Des dizaines de mouettes ont fait leur nid sur une paroi rocheuse.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Notre deuxième arrêt se fera à Kjeksa, sur la route touristique, où se trouve l'endroit le plus dangereux de la mer du Nord que l'on nomme Hustadvika et où plusieurs bateaux ont sombré. Cette zone de repos est magnifique !

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Le paysage est beau, mais pas de frissons sur cette portion de route. C'est une route tout à fait normale !

    Nous arrivons à notre deuxième pont qui n'a hélas pas de nom.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Puis un troisième pont

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Et voilà qu'on arrive sur le fameux pont Storseisundbrua, connue aussi sous le nom "The road to nowhere" qui se traduit par "le pont vers nulle-part". Lorsqu'on le regarde de loin, il est vrai qu'on dirait presque une rampe de lancement vers l'Eternel !

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Nous nous arrêtons à Eldhusoya, la plus grande aire de repos sur cette route de l'Atlantique. Des passerelles flottantes métalliques ont été aménagées afin de permettre de faire le tour de cette petite île, d'admirer l'océan et surtout de faire des photos de ce pont si extraordinaire !

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Un dernier petit pont et nous voila sur l'Île d'Avoya.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Au loin nous voyons le pont Gjemnessundbrua  qui relie le continent et l’île de Bergsøya.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Nous prenons la direction de l'église en bois debout de Kvernes construite au début du 14ème siècles, hélas toujours fermée.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Une autre église plus grande fût construite juste à côté en 1893.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    Et ce sera dans ce bel écrin de verdure que nous bivouaquerons pour la nuit après en avoir demandé la permission

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

    DE GEIRANGER A L'ÎLE D'AVEROYA PAR L'ATLANTERHAVSVAGEN.

     

     


    8 commentaires